Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Labex OT-MED

Le CEREGE, porteur du Labex OT-Med 2012

L’objectif d’OT-Med (Objectif Terre : Bassin Méditerranéen), laboratoire d’excellence 2012 est de créer un « Earth Institute » interdisciplinaire avec un niveau international exigeant, focalisant sur l’environnement dans le bassin Méditerranéen et les régions semi-arides du sud (en référence au Earth Institute de Columbia University). OT-Med veut établir un lien entre les sciences physico-biologiques des aléa naturels, en particulier lié au changement climatique, et les sciences de la société. Le bassin méditerranéen est riche d’une histoire millénaire que nous saurons également exploiter. OT-Med se veut aussi une contribution significative au programme MISTRALS lancé par le CNRS et d’autres organismes de recherche français (http://www.mistrals-home.org/ ). OT-Med comprend neuf unités de recherche de l’université d’Aix-Marseille, du CNRS, IRD, INRA, IRSTEA et des universités d’Avignon et Toulon. Pour plus de détails, voir http://www.eccorev.fr/spip.php?arti...

Le projet scientifique est divisé en trois axes principaux et deux axes transversaux. L’originalité de notre approche est que le temps long aussi bien que le temps court est pris en compte : l’histoire est souvent une clé pour comprendre le présent et prédire le futur. L’axe 1 est dédié à l’étude des changements climatiques et les aléas naturels. L’axe 2 veut comprendre l’impact des changements climatiques et anthropogéniques sur les écosystèmes et les services qu’ils nous délivrent, en particulier au niveau de la biodiversité, les sols, l’agriculture, la foresterie, la biogéochimie et les réseaux trophiques marins. L’axe 3 se préoccupe des interactions homme-climat, la perception des risques et le fonctionnement des organismes internationaux pour le climat et la biodiversité. Le premier axe transversal est consacré aux systèmes d’observation et le second au développement de modèles (du climat à la société en passant par l’écosystème) et leur intégration. La connaissance récoltée dans les projets liés à ces axes sera appliquée à un meilleur management des écosystèmes, leur conservation et leur aptitude à délivrer des services.

Les moyens de réaliser ces recherches repose sur le financement de bourses de thèse, de post-docs, de petits projets interdisciplinaires (appel d’offre interne), de visites de nos chercheurs et étudiants dans des laboratoires étrangers, d’invitations de chercheurs du sud et d’ailleurs pour des cours séjours dans nos laboratoires, l’organisation d’écoles d’été et de conférences de haut niveau international. La formation tiendra une large part grâce à l’organisation d’école d’été, le financement d’étudiants, particulièrement du sud, dans le cadre de nos maitrises et écoles doctorales. La valorisation est le dernier volet d’OT-Med avec un transfert vers le monde socio-économique par la construction d’un portail d’expertise, de bases de données ouvertes au public et de conférences et réunions à destination des utilisateurs potentiels de nos recherches, en relation avec les pôles de compétitivité de la région (http://www.pole-risques.com/http://www.pole-eau.com/http://www.polemerpaca.com/), du plan bleu (http://www.planbleu.org/) et des associations des professions de l’environnement (http://www.ea-ecoentreprises.com/ )

OT-Med est un des neuf labex de l’initiative d’excellence de l’université d’Aix-Marseille (AM*IDEX) et a été identifié comme un des projets importants de son thème prioritaire « Environnement, planètes et univers ». Il est soutenu par le « Earth Institute of Columbia University » (http://www.earth.columbia.edu), le « Grantham Institute for Climate Change of Imperial College »(http://www3.imperial.ac.uk/climatechange ) et the London School of Economics (http://www2.lse.ac.uk/home.aspx ).

Voir le site du LABEX OT-MED