--------------------
- Datations 36Cl de la fermeture de la grotte Chauvet : Implications géomorphologiques et archéologiques hal link

Auteur(s): Sadier Benjamin, Benedetti L., Delannoy Jean-Jacques, Bourles D., Jaillet Stéphane, Arnaud Judicaël, Jarry Benoit, Vermorel Guillaume, Geneste Jean-Michel

Chapître d'ouvrage: Datations 36Cl De La Fermeture De La Grotte Chauvet : Implications Géomorphologiques Et Archéologiques, vol. p.p.63-78 (2012)


Ref HAL: halsde-00747893_v1
Résumé:

La découverte de la grotte Chauvet - Pont-d'Arc, en 1994, et surtout l'âge des représentations préhistoriques, ont bouleversé les schémas jusque-là admis sur l'art pariétal. Ce travail de recherche géomorphologique, qui s'insère dans le cadre des études scientifiques pluridisciplinaires menées sur cette cavité, porte sur le processus et la datation de la fermeture qui a rendu inaccessible cette grotte aux Hommes et aux animaux de la Préhistoire, suite à l'accumulation d'un dépôt d'écroulement dans le paléoporche de la grotte. L'analyse 3D de la niche d'arrachement et de la masse écroulée a été complétée par une étude chronologique via l'utilisation de l'isotope cosmogénique du 36Cl. Le détachement du pan de paroi à l'origine de la fermeture de la grotte préhistorique a mis au jour une nouvelle surface auparavant non exposée aux rayonnements cosmiques. La stratégie d'échantillonnage a été guidée par l'identification de plusieurs niches d'arrachement révélées sur la paroi par des mesures topographiques au LiDAR terrestre. Enfin, les facteurs de production ont été contraints à partir des connaissances géométriques et géomorphologiques du site. Ces résultats permettent d'établir un cadre cohérent et absolu de l'évolution de l'entrée de la grotte Chauvet depuis 34 000 ans jusqu'à sa fermeture brutale et définitive il y 22 000 ans.