Centre Européen de Recherche et d’Enseignement
des Géosciences de l’Environnement
Accueil du site > Thèmes de recherche > Dynamique et traçage des hydrosystèmes

Articles de cette rubrique

-->

Dynamique et traçage des hydrosystèmes



Les études menées sur les domaines aquatiques se sont développées au CEREGE ces dernières années grâce à la mise en place de nouvelles méthodologies et l’arrivée de nouveaux chercheurs, et cette tendance s’est renforçée par des collaborations inter-équipes de plus en plus fédératrices de projets internes. Ces actions ont été menées avec divers objectifs tels que la compréhension des échanges d’eaux souterraines à l’interface continent-océan, les transferts sédimentaires sur les littoraux et dans les fleuves, le développement de méthodes de prospection géophysique de subsurface ou encore la caractérisation géochimique des échanges eaux-minéraux. Si leurs finalités divergent, ces travaux ont mis en avant des questionnements communs qui concernent surtout la caractérisation et la connaissance de la dynamique des hydrosystèmes étudiés : définitions des limites spatiales, temps de transit ou de résidence, échanges aux interfaces, fonctionnement des échanges, modélisation. Ces questions d’intérêt général, puisqu’elles apparaissent pour partie dans les prospectives INSU, gagneront maintenant à être traitées en interne en partageant nos connaissances et spécialités au sein d’une nouvelle thématique.

Les hydrosystèmes considérés relèvent du domaine continental et marin et sont abordés du point de vue des processus actuels ou de leur évolution aux échelles géologiques. Les zones d’études couvrent principalement les milieux méditerranéens et tropicaux, entre autre dans le cadre du Chantier Méditerranée-Mistrals. Le travail qui sera réalisé dans le quadriennal devra fédérer des chercheurs sur des sujets communs afin de faire bénéficier chacun des connaissances des autres domaines et de partager les intérêts des techniques utilisées pour pouvoir les appliquer à de nouveaux domaines d’études. Pour assurer cette fédération, le thème s’articule sur 4 projets. Déterminés par les travaux actuels des chercheurs, ils feront maintenant l’objet d’une coordination interne marquée afin d’augmenter notre expérience sur ces domaines et en faire des spécificités du laboratoire.

Enseignement rattaché


L’enseignement rattaché à cette thématique est réalisé dans le cadre de l’Université Aix-Marseille. Il démarre dès la Licence SNTE (Sciences de la Nature, Terre et Environnement) avec les parcours « Hommes et Milieux « et « Terre » et se poursuit par le Master SET avec notamment les parcours GEMA (Gestion des Milieux Aquatiques) et GERINAT (Gestion des risques Naturels et Technologiques).

Liste des thèses en cours


- Caractérisation du fonctionnement transitoire du Système Aquifère du Sahara Septentrional par approches couplées modélisation hydrogéologique-traceurs géochimiques (36Cl, 14C) : Encadrement B. Hamelin, J. Goncalves, P. Deschamps. Sujet thèse déposé ED mai 2010.

- Traçage isotopique de l’évaporation et du recyclage continental de vapeur d’eau atmosphérique : application à la région Camargue-Crau. Bourse CNRS-région 2010-2013. Dir : C. Vallet-Coulomb et F. Sylvestre.

- S. Cockenpot. Caractérisation des échanges d’eaux souterraines en zone côtière à l’aide du radon et du radium. Bourse Ministère. Dir : O Radakovitch, C Claude. Début Octobre 2011.

- A.E Paquier. Interaction des dynamiques sédimentaires avec les herbiers de phanérogames en eau peu profonde, Etang de Berre. Bourse cofinancée région entreprise BDE 2010-2013. Dir E. Anthony et S. Meulé.

- Impact des canyons sous-marins sur l’hydrodynamique des aquifères karstiques côtiers : le cas du canyon de la Cassidaigne et du karst de Port-Miou (SE France). Dir : B. Arfib, E. Gilli. Bourse Ministère. 2008 – 2012.

Post-doctorats en cours


- Physical experimentation and numerical modelling dedicated to hydro-sedimentary processes in the nearshore zone. 2010-2013. ANR Kun-SHEN.

Liste des intervenants