Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Paleo-monsoons, Paleo-ENSO, paleo-circulation

Stay tuned for an english version of this page !


La dynamique de la mousson, de l’ENSO (El Niño Southern Oscillation) et les paléo-circulations océaniques forment un axe structurant des recherches de l’équipe Climat.

En milieu marin, des études initiées ultérieurement en zone inter-tropicale sont poursuivies, notamment celles concernant le Pacifique tropical. Les efforts de l'équipe portent sur la reconstitution d’un proxy de l’activité paléo-ENSO à l’échelle du dernier cycle climatique, ainsi que sur une synthèse des conditions hydrologiques (SST et salinité) et écologiques dans le Pacifique ouest « Warm Pool » à l’échelle de l’Holocène, associé à un effort de comparaison données-modèles, le tout développé dans le cadre du projet PACMEDY (2016-2018, PI local L. Beaufort).

Dans la zone indo-pacifique, des enregistrements sédimentaires (canal du Mozambique, golfe du Bengale et Pacifique Ouest, Mer d'Arabie) sont analysés afin de reconstituer la dynamique du climat, de la mousson indienne et de l'évolution du phytoplancton calcaire. On se focalisera notamment sur le Miocène terminal période de forte concentration atmosphérique en CO2 (projet ANR JC iMonsoon). La dynamique climatique Plio-Pléistocène de la Warm Pool Indo-Pacifique est étudiée à partir des forages IODP Exp 363 et des carottes IMAGES collectées par le CEREGE. En particulier, les reconstitutions des changements de circulation océanique à partir de l’utilisation de proxies de paramètres paléoclimatiques (SST, SSS, d18O, d13C), analysés depuis plusieurs années au CEREGE, mais également à partir de proxy novateur (composition isotopique du Nd sur foraminifères, dD sur composés organiques, âges réservoirs 14C) sont poursuivis (projet RICH-LEFE, PI K. Tachikawa, projet EQUIPEX ASTER-CEREGE; ANR ISOBIOCLIM). Les efforts engagés sur les reconstitutions paléocéanographiques en zone méditerranéenne seront également poursuivis (ANR HAMOC; MISTRALS-Paleomex).

La réponse de la mousson asiatique à plusieurs forçages (paramètres orbitaux, changement de végétation et surrection du plateau tibétain) est étudiée dans le cadre du projet ERC MAGIC avec le modèle Système Terre de l’IPSL. La réponse de la circulation océanique aux changements de paléogéographie durant le Crétacé et son impact sur la distribution des zones de productivité marine et sur la répartition des producteurs carbonatées est simulée dans le cadre de deux projets financés par Total (PI : Y. Donnadieu) en collaboration avec l’équipe RRH (J. Borgomano).