Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Développements méthodologiques et calibrations des indicateurs paléoclimatiques

L’activité de développement et de calibration de traceurs est un des points forts des recherches conduites dans l’équipe. Quelques exemples de développements (à court et moyen terme) sont listés:

- développement de cultures contrôlées et en milieu naturel (plancton, phytoplancton, graminées) pour l’étude des relations entre proxies et paramètres climatiques et chimiques ( ITN Drivers of Pontocaspian biodiversity RIse and DEmise).

- calibration d’un traceur de la pCO2 et de l’activité paléo-mousson à partir de la mesure des isotopes stables des algues calcaires (coccolithes) (ANR iMonsoon) et de coquilles individuelles de zooplancton calcaire (projet A*MIDEX).

- acquisition de cartographies 3D des éléments traces dans le réseau cristallin des coccolithes au synchrotron (projet ESRF 3D NanoXR, PI B. Suchéras-Marx), et l’application de nouvelles techniques de cristallographie en ptychographie de Bragg aux foraminifères et coccolithes (coll. Institut Fresnel).

- analyse du 14C des carbonates et de composés organiques variés (projets EQUIPEX ASTER-CEREGE et ANR CARBOTRYDH).

- analyse du 36Cl des glaces polaires afin de séparer les changements dus à l’activité solaire de ceux liés à d'autres sources de variabilité (champ géomagnétique, éruptions volcaniques). Ces développements analytiques nous permettrons d'utiliser le rapport 10Be/36Cl comme géochronomètre (futur projet international Beyond EPICA - Oldest Ice).

- analyse dD des biomarqueurs devrait permettre de quantifier la contribution des précipitations au cycle de l’eau en zone intertropicale (ANR ISOBIOCLIM).

- développement de l’analyse de la triple composition isotopique de l’oxygène de l’eau, de la vapeur d’eau et des silicates biogéniques pour mettre au point un traceur des variations de l’humidité atmosphérique en milieu continental (ANR HUMI-17 2017-2020, OT-Med, /ECCOREV).

- construction d’un prototype d’automate de tri des foraminifères (ANR FIRST 2016- 2019, PI T. de Garidel) permettra d’acquérir des séries temporelles à haute résolution pour le Pléistocène récent, contraignant les changements récents de la calcification et la réponse des populations à ces changements.

- les efforts sont également poursuivis à l’aide du nouveau spectromètre MC-ICP-MS de l’EQUIPEX ASTER-CEREGE, notamment sur la géochronologie des séries de l’uranium appliquée aux carbonates et sur l’utilisation des isotopes radiogéniques comme traceurs (par ex. isotopes du néodyme).

 

A moyen terme, la paléogénomique sera développée afin de comparer les assemblages fossiles et la structure taxonomique fondée sur le metabarcoding des mêmes groupes, et de contraindre l’expression du plancton aux forçages environnementaux. Ces développements seront expérimentés sur de nouvelles séquences sédimentaires dans des environnements suboxiques (par ex. la marge péruvienne : demande CNFH 2017 – campagne 2019). Enfin, les algorithmes de reconnaissance de formes développés dans l’équipe seront appliqués aux diatomées.

 

Laboratoire de micropaléontologie automatisée

Laboratoire d'analyse des isotopes stables inorganiques

Isotopes radiogénique et isotopes "non conventionels"

Nucléides cosmogéniques

Unité de chimie des glaces polaires

Unité de géochimie élémentaire

Unité de géochimie organique

Unité du radiocarbone