Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Conférences Planétologie

 

Quand le champ magnétique s’effondre ou vire au Sud

Vendredi 23 novembre 2018 - 19h00

par Nicolas Thouveny, chercheur au CEREGE et directeur de l’OSU Institut Pythéas

Depuis les années 2000, des études paléomagnétiques et de géochimie isotopique couplées sont réalisées au CEREGE sur des séquences sédimentaires marines datées. Elles ont permis d’appréhender en détail ces phénomènes : l’annulation du champ et du bouclier magnétosphérique intensifiant le flux de particules cosmiques. L’événement le mieux connu, car le plus récent et le mieux étudié eut lieu voici 41 mille ans : l’effondrement du champ a abouti en moins de 5000 ans à une phase de champ quasinul qui a duré plus d’un millénaire et qui coïncide avec la disparition de notre ancêtre Néandertal. Y a t-elle contribué ?
Malgré leur aspect apparemment très « fondamental », ces études ont un impact direct sur la sur la capacité de prévision, voire de prévention, de crises géophysiques globales à venir. Comme Néandertal et Cro-Magnon voici 41 mille ans, l’humanité de demain pourrait avoir à subir une forte intensification des flux de particules et de rayonnements létaux ou mutagènes. Un défi technologique pour la protection de la surface terrestre ?

Lieu : CNPRS / Club Nautique Provençal Recherche Scientifique - Port de la Pointe Rouge, 13008 Marseille


Quel est le lien entre l’âge de la Terre, le vin des Romains et nos pots d’échappement...?

Mercredi 1er aôut 2018 à 18h

par Alain Veron, chercheur au CEREGE.

 L’Été Astro à Saint-Michel-l'Observatoire.

Dans le cadre de cette conférence nous allons enquêter sur un poison lié à la mort des étoiles et qui a accompagné la formation de la Terre et le développement des sociétés humaines.Cette  chronique singulière nous mènera des météorites, à la fabrication du vin et aux moteurs à explosion de nos automobiles en mêlant découvertes scientifiques et inventions utilitaires associées à ce "poison" depuis l'Antiquité.

Lieu : Observatoire de Haute-Provence. Entrée gratuite et sans réservation


Les météorites

Vendredi 3 Juin 2016 à 18h00
par Jérôme Gattacceca, chercheur au CEREGE.

"Les météorites sont des roches extraterrestres qui parviennent à la surface de la Terre. Derrière cette définition simple se cache une histoire complexe et des implications scientifiques importantes pour la connaissance de notre système solaire. Cette conférence grand public abordera, entre autres, les questions suivantes : d’où viennent les météorites, de quoi sont-elles constituées, quels sont les différentes types de météorites, combien en tombe-t-il chaque année, où les trouver, quelle âge ont-elles, que nous apprennent-elles, représentent-elles un danger ?
Un projet national de détection de météorites par caméra (projet FRIPON, en cours de démarrage) sera également présenté.
Après la conférence il sera possible d’observer et manipuler de nombreuses météorites. »

Lieu : Amphithéâtre de l’Institut d’Etudes Scientifiques de Cargèse Menasina F-20130 CARGÈSE


Les chutes du champ magnétique terrestre : conséquences passées sur l’environnement, contraintes à venir »

par  Nicolas Thouveny, Directeur du CEREGE, Professeur Aix-Marseille Université

Tables Rondes de l’Arbois, Mars 2016, Aix enProvence.

http://www.tablesrondes-arbois.com/programme/

Le champ magnétique terrestre, un capricieux bouclier.

Avril 2016. 

par  Nicolas Thouveny, Directeur du CEREGE, Professeur Aix-Marseille Université

Printemps des Chercheurs Aix-Marseille Univ. Bibliothèque municipale Marseille.


Le champ magnétique terrestre est-il en train de s’effondrer ?

 par  Nicolas Thouveny,  Directeur du CEREGE, Professeur Aix-Marseille Université

Conférence des Anciens et Amis du CNRS. Aix en Provence. Vendredi 13 février 2015.  


Des roches extra-terrestres tombent tous les jours sur Terre !

par Pierre Rochette, chercheur au CEREGE

Mercredi 9 avril 2008 à 17h30 

Des chercheurs vous font découvrir leurs instruments de détection et observer des météorites.A Lieu : Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale Alcazar 58 Cours Belsunce 13001 Marseille


La magnétométrie en planétologie : mise en lumière de phénomènes majeurs invisibles

Jeudi 26 mars 2015 - 17h
par Yoann Quesnel, chercheur au CEREGE

Ce cycle de conférences est organisé dans le cadre du projet « Eclats de Lumière » proposé par un collectif régional de laboratoires de recherche du CNRS, de l’INSERM, de l’IRD et d’AMU à l’occasion de l’Année Internationale de la Lumière.

Le champ magnétique qui nous entoure en permanence est invisible. Seules les aurores boréales ou l’utilisation des boussoles permettent de visualiser indirectement l’existence de ce champ. Depuis le siècle dernier et le développement des premiers magnétomètres, nous sommes capables de quantifier le champ magnétique. Certains capteurs actuels reposent d’ailleurs sur la détection de photons d’un faisceau lumineux. Depuis plusieurs décennies, ces magnétomètres sont régulièrement emportés par des bateaux, hélicoptères, avions, satellites et même des sondes spatiales. Certains résultats majeurs seront présentés, notamment les toutes dernières observations de la mission satellitaire SWARM de l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Alors que les mesures du champ magnétique terrestre n’ont jamais été si précises, nous présenterons aussi les interprétations possibles aux mesures antécédentes de champ magnétique autour de la Lune, de Mars voire d’autres corps du Système Solaire.

Lieu : Auditorium de Bibliothèque Alcazar 8 Cours Belsunce 13001 Marseille


Météorites et exploration du système solaire, Pierre Rochette

Vendredi 23 février 2007
Par Pierre Rochette, chercheur au CEREGE

Lieu : Observatoire de Marseille (entrée place Rafer, bd Cassini, 4ème)


Magnétisme et étude du système solaire

Mercredi 26 octobre 2005, 18 heures
par Pierre Rochette, chercheur au CEREGE

Les champs magnétiques observés autour des objets du système solaire sont très variables et d’origine diverses :

  • courants électriques dans le vent solaire, l’ionosphère, l’intérieur conducteur des objets (noyaux),
  • aimantation de la matière, induite par un champ ambiant ou rémanente.

On passera en revue ces différentes possibilités grâce à des exemples tirés de l’exploration spatiale avec magnétomètre embarqué, autour de la Lune, de Mars et des autres planètes, ou des astéroïdes.

Par ailleurs on discutera des propriétés magnétiques des matériaux extraterrestres (essentiellement météorites) et des informations que l’on peut en tirer sur la composition de ces matériaux, les déformations qu’il ont subi depuis 4,5 milliards d’années, et les champ magnétiques passés, à l’origine du système solaire ou dus à des dynamos éteintes (cas de Mars et la Lune).

Lieu : grande salle de conférences du CNRS, 31, Chemin Joseph Aiguier 13009 Marseille