Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Quels paléopaysages pour les premiers hominines ?

Résultat scientifique :

À partir d’une étude pluridisciplinaire, des scientifiques issus de cinq laboratoires, dont le Cerege, proposent une restitution continue des fluctuations à long-terme du paléolac Turkana, des évolutions des systèmes sédimentaires qui ont structuré les paysages physiques et du couvert végétal entre 4 et 1 Ma sur la bordure ouest de la dépression du Turkana. Les résultats démontrent le rôle prépondérant du climat, et notamment celui des précipitations sur le haut plateau éthiopien, sur la végétation, les fluctuations du niveau du lac et l’évolution de la ressource en eau associée. Les chercheurs pointent pour la première fois le rôle décisif de la variabilité de la production de sédiment résultant de l’érosion du relief bordant le rift sur le type de paléopaysage qui caractérisait la zone.

Plio-Pleistocene sedimentation in West Turkana (Turkana Depression, Kenya, East African Rift System): Paleolake fluctuations, paleolandscapes and controlling factors – Earth-Science Reviews, Volume 211

A. Nutz, M. Schuster, D. Barboni, G. Gassier, B. Van Bocxlaer, C. Robin, T. Ragon, J.-F. Ghienne, J.-L. Rubino

A retrouver sur notre site dans Communiqué de Presse et sur celui du CNRS