Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Nicolas Lusinier

Optimisation du biotraitement des eaux résiduaires  de « l’Oil and Gas » incluant les eaux de production 

 

Directeur(s) de thèse : ROCHE Nicolas,  SEYSSIECQ Isabelle

Financement et collaboration :  TOTAL

Date de début de thèse : octobre 2017

Mots-clefs  : bioprocédés, traitement d’effluents industriels pétroliers, bioréacteur hybride

Résumé : L’industrie « Oil and Gas » génère une quantité d’eau usée importante que ce soit pour l’extraction pétrolière et gazière (eau de production) ou pour la transformation de ces matières premières (eau résiduaire). Avec l’évolution des réglementations, les traitements appliqués à ces eaux doivent être de plus en plus poussés pour permettre leur rejet au milieu naturel afin de limiter les impacts environnementaux et écologiques. Des procédés de traitement de ces eaux sont déjà en place, il convient néanmoins de les optimiser et de mieux prendre en compte les contraintes spatiales d’encombrement et de temps de séjour de ces unités de traitement.

A ce titre, les procédés biologiques sont particulièrement appréciés en raison des faibles couts opératoires engendrés et des performances épuratoires associées. Les procédés hybrides sont ainsi de plus en plus étudiés car l’association d’un traitement biologique à biomasse libre avec une biomasse fixe ou encore un procédé physico-chimique permet d’augmenter considérablement l’efficacité des traitements.

Le but de cette thèse est donc de mettre au point un procédé innovant de traitement biologique de ces eaux plus compact et performant au regard des effluents à traiter. Il consistera en un bioréacteur hybride avec une biomasse libre et supportée en vue du traitement d’un effluent d’extraction pétrolière.

Le travail de thèse portera donc sur :

(1) l’optimisation des problématiques de transfert de matières gaz/liquide dans ce nouveau procédé.

(2) l’évaluation et l’optimisation des performances épuratoires de ce procédé pour ce type spécifique d’eaux résiduaires.

(3) la définition de critères de dimensionnement de ce type d’installation pour une utilisation sur différentes installations de l’industrie « Oil and Gas ».