Master STPE

Le master Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement (STPE) vise à fournir aux étudiants des connaissances transverses et une démarche scientifique de pointe en Géosciences, axées sur les grands enjeux environnementaux.

Acquisition de compétences

. une formation solide dans les Géosciences en phase avec les dernières avancées de la recherche en particulier celles développées au CEREGE,

. la capacité de réinvestir l’ensemble des connaissances  acquises pour proposer un cadre  pertinent en situation professionnelle,

. la maîtrise d’une communication rigoureuse des connaissances acquises aussi bien à un public d’initiés qu’à des non-spécialistes.

Domaines d’application

. L’étude géologique et géophysique des réservoirs sédimentaires fracturés dans le contexte de la transition énergétique. L’approche pédagogique intègre les méthodes d’observation naturaliste, de détection-mesure et de modélisation des objets-systèmes géologiques.

. L’étude des systèmes hydrogéologiques par différentes méthodes de caractérisation physiques et géochimique.

. La compréhension du Changement Global et les risques naturels via l’étude des processus affectant la surface terrestre en relation avec les variations climatiques, la tectonique active, et la géomorphologie.  La présence d’outils uniques au CEREGE pour ces thématiques permet de proposer des enseignements de pointe en géochimie, géochronologie, géomatique et géophysique.

Pédagogie

Le travail de terrain est fondamental pour les enseignements du Master STPE, avec différents stages proposés aux étudiants lors de leur cursus. Un accent particulier est aussi mis sur les techniques numériques pour l’analyse de données en Géosciences (Systèmes d’information Géographiques, modélisation, géostatistiques).

Les pédagogies actives sont au cœur de la formation avec un module d’Apprentissage par Projet par semestre. Enfin, chaque année comporte un stage de mise en situation professionnelle (en entreprise ou en laboratoire académique), dont un semestre complet en M2.

Le master STPE s’appuie largement sur le potentiel de recherche du CEREGE et notamment son parc de plateformes analytiques unique en France pour former les étudiants à l’utilisation de techniques de pointe en Géosciences.

Public visé

  • Étudiants issus de licences de type Sciences de la Terre, Sciences de la Vie et de la Terre, Géographie, Chimie ou Physique


Objectif et débouchés

  • Notre objectif est de former des spécialistes des ressources en eau et énergétiques, des processus affectant la surface terrestre et des changements climatiques capables d’utiliser les méthodes et technologies innovantes répondant aux enjeux environnementaux actuels et futurs.

    Les diplômés peuvent ensuite exercer comme cadres de niveau ingénieur dans le milieu académique, dans les entreprises en lien avec les problématiques environnementales, les collectivités territoriales et autres organisations impliquées dans les politiques environnementales. La poursuite d’étude dans le cadre d’un doctorat est aussi un débouché important pour les étudiants du Master STPE.

Master Gestion de l'Environnement

Parcours : Management de l’environnement, valorisation et analyse – Sciences et technologies de l’environnement (MAEVA-STE)

Finalité Gestion des sols, déchets et sites pollués (GSDP)

Cette finalité a pour ambition de former sur 2 ans des professionnels capables de mettre en place une gestion durable de notre environnement. Elle donne aux étudiants les savoirs et outils nécessaires pour comprendre le fonctionnement naturel et anthropisé des écosystèmes terrestres (milieux naturels, agricoles, urbains et industriels), modéliser la dissémination des pollutions dans l’environnement, gérer et valoriser les déchets, proposer des mesures correctives des dégradations des sites et sols pollués, évaluer les mesures de gestion environnementale (QHSE) et mettre en place une démarche sûreté nucléaire.    

Les enseignements comprennent un mélange de cours magistraux, TD et TP d’application associés à des visites d’entreprises. L’ensemble est dispensé pour moitié par des enseignants-chercheurs ou chercheurs en physico-chimie, géochimie des eaux et des sols, bio-géochimie, géophysique, pédologie, microbiologie des sols, géomatique, géologie, hydrogéologie et géomorphologie et des professionnels des secteurs des SSP et de la gestion des déchets (BE, INERIS, VEOLIA, CEREMA etc….).

Le stage de M1 d’un mois minimum puis celui de 5 à 6 mois de fin d’étude leur permettent de finaliser leur projet professionnel et peut avoir lieu indifféremment en laboratoire de recherche ou en entreprise.

Finalité Gestion Environnement Climat (GEC)

Cette finalité est structurée sur deux piliers :

. le management de l’environnement, dédié à la question des normes environnementales, de l’évaluation et de la gestion des risques environnementaux en entreprise

. la connaissance et la prise en compte du changement climatique dans les stratégies d’adaptation et d’atténuation des entreprises ou des territoires.

La finalité GEC regroupe ainsi les  compétences de diagnosticien(ne) du risque environnemental, pour un large panel de métiers depuis la démarche QHSE en entreprise à la vulnérabilité climatique sur les territoires, en passant par les bilans d’empreinte (Bilan Carbone).

Public visé

  • Étudiants issus de licences ou DUT/IUT en Environnement, Génie de l’Environnement, Sciences de la Terre, Écologie ou Génie des Procédés.


Objectif et débouchés

  • Notre objectif est de former des spécialistes de la gestion technique et réglementaire des milieux et des ressources (par ex. ingénieur SSP, ingénieur HSE, chargé de mission développement durable, …) dans le secteur privé ou public. Les étudiants peuvent prétendre à poursuivre en recherche (thèse, ingénieur d’étude…)

Public visé

  • Étudiants issus de licences Sciences et Vie de la Terre, Sciences de la Terre, Géographie, ou formations continues.

Objectif et débouchés

  • Notre objectif est de former des spécialistes pouvant piloter une démarche Qualité Sécurité Environnement Climat au sein d’une entreprise, d’une collectivité ou à l’échelle d’un territoire.

Parcours : Gestion territoriale des risques naturels et technologiques-Sciences du Risque (GERINAT-SR)

Le parcours GERINAT-SR vise les métiers de chargé(e)s de missions et chargé(e)s d’études  eau, risques et environnement, Chargé(e)s de prévention des risques environnementaux et des risques majeurs, technicien(ne)s territorial(e)s risques naturels, pollution et nuisances environnementales au sein des collectivités locales et territoriales, des bureaux d’études et des grands groupes industriels.

Les enseignements en M1 permettent de développer les concepts et la maîtrise des phénomènes au niveau de l’aléa naturel (inondation, mouvements gravitaires, feux de forêt, risques sismiques, érosion et submersion littorale, phénomènes torrentiels…).

Le M2 est axé sur les outils opérationnels de la gestion du risque, de la mitigation des phénomènes et de leurs impacts au travers les ouvrages, les plans de gestion des risques (PPR, PPRT, PIDAF) et la gestion de crise.

Public visé

  • Étudiants de licence de géographie, SVT, Environnements, HSE, en formation initiale ou continue justifiant un niveau Bac+3 (éventuellement par VAP) et souhaitant préparer le master en présentiel ou par VAE.


Objectif et débouchés

  • Notre objectif est de former des professionnels polyvalents des risques naturels et dans une moindre mesure des risques technologiques, pouvant s’insérer dans des structures privées et publiques (bureau d’études, syndicat de rivières, services environnement et risques des collectivités territoriales, associations, industries, Services départementaux d’Incendie et de Secours-SDIS) en tant que chargé de mission, chargé d’étude, techniciens ou ingénieurs en environnement et risques.