Collaborations nationales et Internationales

Les collaborations internationales s’appuient sur les programmes de recherche internationaux de l’UE (H2020), de l’ANR (PCRI), du CNRS (IRP, PICS), de l’IRD (JEAI, LMI) et de l’Agence française pour le Développement (AFD). En parallèle, les quatre équipes du CEREGE ont développé des collaborations internationales via des projets financés par l’UE (Marie Sklodowska-Curie Actions), l’ANR (PCR), l’INSU (EC2CO, IMAGO), la Fondation pour la recherche sur la Biodiversité, l’AMU (Institut ARKAIA) et la NSF (USA). Les différents projets sont présentés dans les pages équipes.

Le CEREGE s’est fortement investi dans des partenariats de long terme avec les pays du Sud grâce aux programmes développés par l’AFD, la Banque Mondiale et les services de coopération et d’action culturelles (SCAC) des Ambassades des pays dans lesquels les chercheurs du CEREGE sont impliqués et les nombreux moyens mis à disposition par l’IRD.

Ainsi, le CEREGE a initié avec des partenaires Africains deux Laboratoires Mixtes Internationaux et deux Jeunes Équipes Attachées à l’IRD. Le CEREGE coordonne ou participe à quatre observatoires hydro-éco-climatiques au Sud (financés par l’IRD, le CNRS et l’ANR) et trois partenariats sont développés avec le Congo et l’Inde via ANR et projets du CEFIPRA.

Les questions de recherche associées à ces projets internationaux concernent la gestion des sols agricoles, la ressource aquifère et le fonctionnement hydrologique des lacs et lagunes, le risque sismique, le morpho-tectonique, la géochronologie, les hydroclimats continentaux passés et la paléocéanographie, les nanotechnologies et l’utilisation des nanomatériaux, la réhabilitation des sols miniers, les socio-ecosystèmes face aux changements globaux.

La formation internationale est aussi développée. Un programme Erasmus avec l’Union Européenne (2019-2022) a été initié par un consortium de 3 universités Européennes porté par le CEREGE pour Aix-Marseille Université (AMU).

Enfin, depuis 2016, le laboratoire supervise 14 thèses de doctorat, via AMU, en co-direction ou co-tutelle avec des partenaires d’universités étrangères. Dans le cadre du projet CIVIS, le CEREGE est impliqué dans la création de modules d’enseignements joints (entre 3 universités européennes partenaires à minima) et dans le montage d’un Master Joint Intitulé Master CIVIS Climate-Environment-Energy (entre les universités européennes du projet CIVIS dont l’ouverture est prévue à la rentrée 2024).