Le CEREGE

Centre de Recherche et d’enseignement multidisciplinaire international, le CEREGE couvre quasiment l’ensemble des Géosciences de l’Environnement, de la minéralogie martienne aux traitements de l’eau en passant par la tectonique, la paléoclimatologie, la géochimie, la physico-chimie et l’analyse des procédés.

L’Unité appartient à l’OSU Institut Pythéas, composante d’Aix-Marseille Université (AMU UM34), Observatoire des Sciences de l’Univers du CNRS (INSU) et ayant pour autres tutelles l’RD, l’INRAE et le Collège de France (Chaire de l’évolution du climat et de l’océan).

Pôle d’excellence de par ses compétences humaines et ses capacités instrumentales, les recherches du CEREGE s’appuient sur des laboratoires et plateformes analytiques, des collaborations inter-équipes et un large réseau de collaborations nationales et internationales. Les équipes-thématiques s’appuient sur des laboratoires de pointe, un champ d’expertise multiple et complémentaire, alliant techniques de l’observation du terrain à l’expérimentation analytique et la modélisation numérique.

Idéalement situé au coeur du Technopôle de l’Arbois à Aix-en-Provence et au centre de Marseille sur le Campus St Charles, le CEREGE bénéficie de conditions optimales pour développer ses réseaux et partenariats.

 

" De par ses expertises interdisciplinaires et sa très forte dynamique collaborative à l’échelle nationale et internationale, le CEREGE développe des fronts de recherche originaux, à très forts enjeux sociétaux. Ceux-ci, en lien avec les ressources, les risques ou les changements globaux, offrent au CEREGE un positionnement national et international tout à fait incontournable "
Fatima LAGGOUN
Directrice Adjointe Scientifique CNRS-INSU

Nos engagements​

Le CEREGE, par sa recherche novatrice, est au cœur de nombreux défis sociétaux : changements climatiques, gestion des ressources en eau, en sol, en matière première et éléments critiques, impact des activités humaines sur les écosystèmes terrestres, la transition environnementale …

Le CEREGE mène une politique incitative à la publication des travaux dans HAL… elles sont passées de 59% en 2016 à 96% en 2022.

Le CEREGE met en place des programmes de culture scientifique (projets Fripon sur la collecte des météorites et Les Témoins du climat),…des actions de communication et de CSTI vers les scolaires et le grand public: Fête de la Science, Cordées de la réussite, Olympiades des Géosciences, Projet Pass, projet Edumed, Zest de Science, Nuit des Chercheurs, Tables Rondes de l’Arbois…

Le CEREGE s’attache à la prévention des risques environnementaux … et à la poursuite des objectifs de développement durable.

Le CEREGE offre une qualité de vie au travail … en étant attentif aux conditions de travail de son personnel, à sa santé, sa sécurité et à la prévention des risques psycho-sociaux

Le CEREGE favorise les liens et la communication grâce à des cellules internes: cellule Santé et Sécurité, Cellule Communication, Commission du Personnel, Comité des Doctorants, Cellule Verte, Cellule Parité, une Cellule Collection et Patrimoine Scientifique… Ces groupes représentent des outils stratégiques et indispensables pour maintenir les liens sociaux.

Le CEREGE œuvre en faveur de la parité … en se conformant à des principes de gestion des ressources humaines non discriminatoires en matière de formation, de mobilité interne et d’évolution des carrières de ses personnels. Une « cellule parité » créée en 2018 propose des formations sur les biais implicites de genre et l’assertivité dispensées par I. Régner, Vice-Présidente AMU à l’Égalité Femmes-Hommes & à la Lutte contre les Discriminations.

Le CEREGE facilite l’insertion professionnelle … grâce à des séminaires organisés par le comité des doctorants.

Le CEREGE déploie un Plan de Gestion de données (PGD ou DMP) pour chaque projet, ensuite contrôlés par les financeurs nationaux et européens.

Les sites du CEREGE

Le Technopôle de l’Arbois

Situé sur le territoire d’Aix-en-Provence, le Technopôle de l’Environnement Arbois-Méditerranée est le premier regroupement de laboratoires travaillant dans le domaine des Sciences de l’Environnement Terrestre en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Tout l’enjeu du Technopôle est de favoriser, sur ce site unique en France, le développement de collaborations entre les chercheurs, les entreprises et les pôles de compétitivité en faveur du développement de projets innovants dans les trois domaines d’activités que sont la gestion de l’eau et des déchets, la surveillance environnementale et la gestion des risques, les énergies et l’éco-construction.

Porté sur les fonds batismaux du CEREGE dès 1995 et soutenu par une volonté politique visionnaire, le Technopôle de l’Environnement Arbois-Méditerranée bénéficie aujourd’hui, notamment grâce à un partenariat fort avec Aix-Marseille Université, d’un dynamisme exceptionnel en matière d’enseignement supérieur et de recherche.

Le Campus Saint-Charles

Le Campus Saint-Charles est le plus vieux site de l’Université d’Aix-Marseille. 
Édifiée par l’architecte Victor-Auguste Blavette il y a près de quatre cent ans à la faculté des sciences, cette dernière fut dans les années 1920 un haut lieu d’activités scientifiques avec un équipement à la pointe pour l’époque.

Aujourd’hui, la faculté fait partie d’un ensemble de bâtiments et d’instituts dont le CEREGE, la très célèbre bibliothèque universitaire classée « Patrimoine du XXème siècle » (architecte Fernand Pouillon), ainsi qu’un gymnase et deux cités universitaires.

Lieu de recherche et d’enseignement supérieur au cœur de la ville, le site Saint-Charles accueille aujourd’hui plus de 6000 étudiants, 1027 enseignants, enseignants-chercheurs et chercheurs, 243 personnels administratifs et techniques et de nombreuses associations étudiantes.