Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Offres de thèse

Comment faire une thèse au CEREGE ?

Le CEREGE est rattaché à l’Ecole Doctorale 251.

L'Ecole Doctorale "Sciences de l’Environnement" fédère sur l'aire géographique d’Aix-Marseille le potentiel de recherche et de formation en sciences "exactes" concernées par le domaine pluridisciplinaire de l’Environnement. Le barycentre des équipes constitutives est situé au sein des Sciences de l’Univers (56 HDR). Cependant, les disciplines associées au sein de l’Ecole en Chimie (10), Sciences de la Vie et Médecine (78), Sciences de l’Ingénieur (11) et Sciences de l’Homme (20), y tiennent également une place indispensable. Plus que d’autres, le domaine de l’Environnement nécessite en effet le croisement systématique des disciplines traditionnelles, autant pour la compréhension des "changements globaux" d’origine naturelle ou anthropique, que pour la "gestion durable" des ressources et déchets de l’activité humaine.
Le fait de mettre ainsi la pluridisciplinarité au coeur du projet et du fonctionnement de l’Ecole lui confère son statut et son originalité sur la carte nationale. Les grands domaines thématiques concernés touchent aux Géosciences de l’Environnement, à l’Océanographie, à l’Ecologie, à la Chimie de l’Environnement, au Génie des Procédés, à l’Anthropologie et aux liens entre Environnement et Santé.

L’Ecole doctorale est dirigée par le Professeur Jean-Christophe POGGIALE, de l’Université d’Aix-Marseille.

Le secrétariat est assuré par Isabelle HAMMAD au CEREGE, Europôle de l’Arbois BP80, 13545 Aix-en-Provence Cedex 4 (tél. 04 42 97 15 04 ; fax 04 42 97 15 95).

Pour connaitre les modalités de candidature, suivez le lien suivant : https://ecole-doctorale-251.univ-amu.fr/fr

Offres de thèses de l'école doctorale rentrée 2021 here

 

 

Sujets de thèse au Cerege 2021-2022

Stimuler le continuum plantes-microorganismes-minéraux pour stocker du carbone dans les sols : focus sur l’altération biotique des minéraux

Stimuler le continuum plantes-microorganismes-minéraux pour stocker du carbone dans les sols : focus sur la stabilisation des rhizodépots

L'ours des cavernes en France : réflexions sur la chronologie et les causes de son extinction
(naturelles vs culturelles) grâce à l’apport de nouvelles approches géochimiques (datation radiocarbone,
isotopes stables)

Évolution du glissement sismique le long d’un système de faille : segmentation, barrières à la propagation d’une rupture sismique et liens avec les structures géologiques anciennes

Reconstitutions paléo-hydrologiques à l’époque romaine à l’aide d’archives historiques, archéologiques et environnementales (France, Italie)

La dynamique des écoulements d’air et d’eau dans un massif carbonaté karstique côtier et impact sur l’altération des parois : application à la grotte Cosquer et l’état de conservation de ses parois et de ses oeuvres

Adaptation des méthodes utilisés en Analyse de Cycle de Vie pour évaluer l’impact écotoxicologique des éléments traces dans les sols agricoles amendés avec des résidus organiques

Emission, devenir et effets environnementaux des filtres UV issus de crèmes solaires – Avantages et risques des substances chimiques ou nanoparticulaires

Rôle de la stratonomie et de la mécanique sur la propagation et la géométrie des fractures diffuses dans les roches sédimentaires

Evolution morphologique et géophysique d’un cratère d’impact

Inclusions et géochimie des tectites et des verres d'impact : évaluation des conditions de formation et des matériaux sources au moment de l’impact

Evolution morphologique du bassin de Naryn (Tien Shan):rôle des aléas naturels et des variations climatiques quaternaires