Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Terre et Planètes

L’équipe Terre & Planètes rassemble des géologues et géographes physiciens sur l’étude des forçages internes (tectonique) et externes (géomorphologiques) participant à l’élaboration des paysages et des reliefs via les processus de surface, des spécialistes des nucléides cosmogéniques et de la luminescence stimulée optiquement, et des géophysiciens s’intéressant aux processus de formation et d’évolution de la matière solide du système solaire (planètes, astéroïdes, poussières) ainsi que de la dynamique interne des planètes (champ magnétique terrestre actuel et passé, magnétisme extraterrestre et planétaire, météorites). Elle regroupe ainsi des chercheurs concernés par les propriétés physico-chimiques des sédiments et des roches (géologues, géomorphologues, géophysiciens, géochimistes). Un autre dénominateur commun aux membres de cette équipe est l’étude du terrain (observation, échantillonnage, mesures in situ), qui constitue la donnée de base permettant ensuite de réaliser des analyses en laboratoire, puis de les interpréter en proposant des modèles cherchant à répondre à des questions fondamentales liées aux aléas naturels (séismes, glissements de terrain, tsunamis, impacts de météores, baisse d’intensité de la dynamo, etc.). En se fédérant ainsi, cette équipe ambitionne de proposer et coordonner des projets nationaux (INSU PNP, TOSCA, ANR), européens (ERC) et internationaux (CNRS PICS, LIA), sur des thématiques actuelles ayant de forts impacts sociétaux : montée du niveau marin, dynamique sociétale et occupation des sols depuis le Néolithique, impact anthropique sur la morphogenèse, sciences participatives (ANR FRIPON et projet associé Vigie Ciel), risques naturels en Méditerranée.

Responsables : Lionel Siame & Yoann Quesnel

Processus de surface, tectonique et géodynamique

Comprendre comment, quand et pourquoi le relief a changé dans le passé est une étape fondamentale non seulement pour quantifier les connexions entre la tectonique, le climat et les évolutions possibles aux grands changements environnementaux attendus. Notre groupe s’intéresse à la caractérisation des paramètres de l’aléa sismique (datation d’événements sismiques, vitesse de faille actives, etc.), gravitaire (datation des phases de déstabilisation) ou des événements extrêmes qui affectent les littoraux (paléo-tsunamis).

Fleuves, littoraux et deltas

Fonctionnement et mutations des systèmes fluviaux et côtiers. La caractérisation hydrologique et géomorphologique de ces systèmes et des conditions responsables de leur variabilité est abordée à partir de mesures sur le terrain, de la modélisation, et de l’utilisation d’outils de télédétection. Deux autres volets importants de l’axe sont les aléas et risques (événements de haute intensité, crues, mouvements de terrain, torrentialité, cyclones, tsunamis, inondations) et la vulnérabilité, notamment celle des deltas, à l’échelle globale.

Géochronomètres et paléo-environnements

Le réchauffement climatique et les changements environnementaux qui en découlent affectent les sociétés actuelles : tensions accrues dans les régions arides, déplacements de populations dus à l’appauvrissement des ressources, à la montée du niveau des mers, etc. Les travaux de recherche menés dans le cadre de cet axe de recherche ont pour objectif d’apporter des éléments de réponse aux problématiques liées à l’évolution et à la résilience des sociétés humaines dans leur contexte environnemental à partir de l’étude de sites anciens.

Magnétisme terrestre

Cet axe de recherche s’intéresse aux fluctuations spatiales et temporelles du champ magnétique terrestre (CMT) pour comprendre leurs origines. Cela passe par des études paléo- et archéomagnétiques (en direction et en intensité) de coulées de lave et de terres cuites archéologiques, ainsi par une étude innovante couplant paléomagnétisme et géochimie isotopique (notamment 10Be) sur des carottes de sédiments qui permet d’atteindre une très haute résolution (millier d’années) de signal témoignant des soubresauts rapides (inversions et excursions) de la géodynamo.

Planétologie

Notre groupe s’intéresse aux corps solides du système solaire : petits corps (astéroïdes), planètes (Mars, Terre), et leurs satellites (Lune). Nos activités de recherche s’étendent depuis la formation de ces corps dans le disque protoplanétaire il y a 4.5 milliards d’années, jusqu’à des phénomènes récents (impacts sur les surfaces planétaires : cratères et éjectas associés), en passant par l’évolution des petits corps (altération aqueuse, métamorphisme thermique, structure interne).

Participants

En savoir plus

Publications

Equipements et méthodes

En savoir plus