Centre Européen
de Recherche et d'Enseignement
des Géosciences de l'Environnement

Laboratoires et équipements

- Le Laboratoire de Pétrographie et Pétrophysique (Responsables : L. Marié et J. Borgomano) comprend l'atelier de litholamelage, des appareils de mesure de porosité, perméabilité, vitesse des ondes P et résistivité, des microscopes, un appareil de cathodoluminescence, et une lithothèque. Outre son rôle de support, il participe au développement de nouvelles approches en géologie des carbonates et physique des roches, incluant mesures in situ et en forage. Il constitue une plateforme technologique critique pour les projets sur réservoirs carbonatés.

 

- Le Laboratoire de Géomodélisation 3D-4D (Responsables: S. Viseur et J. Lamarche) contribue au développement de logiciels (e.g. GOCAD, Dionysos) et apporte avec ces outils, ainsi qu'avec Move, Temisflow et Kingdom, un support en géomodélisation et géostatistiques à des projets très divers. Le CEREGE et AMU appartiennent au "Paradigm University Research Program" permettant d'avoir des licences gratuites de Gocad-Skua en enseignement et des licences pour la recherche.

 

- Le Laboratoire de Modélisations expérimentales & d'Acoustique (Responsable : G. Saracco) dispose d'une grande cuve (2x1.5x1.5 m) équipée d'un oscilloscope numérique, d'une chaîne d'émission-réception BF, audible et HF (jusqu'à 2.5 MHz), de transducteurs acoustiques associés directionnels ou omnidirectionnels, d'un bâti mécanique et électrique 4 axes de positionnement et baie de commande sous liaison RS232 , le tout piloté par microprocesseur sous interface Labview pour l’étude de phénomènes propagatifs et/ou diffusifs facilement reproductibles (en conservant le rapport : taille des hétérogénéités (d), fréquence du signal source, constant (d/lambda =Cst). Ces études en cuve acoustique permettent de développer et valider des protocoles d’expériences et algorithmes de traitement à l’échelle du labo (facilement reproductibles et peu coûteux) avant de passer à celle du terrain et/ou des outils expérimentaux (sonde,..). Il dispose également d’un palan et trois petites cuves permettant de réaliser des expériences de transmission, propagation diffusion ou multidiffusion dans des milieux complexes.

Le laboratoire possède depuis peu un canal hydraulique inclinable de 6m de long (DeltaLab), à débits variables (écoulement simple, périodique à aléatoire (houle), pour l’étude du charriage sédimentaire, courant, pollution, écosystèmes marins, systèmes hydrothermaux, ..) équipé d' un batteur de houle, d’hydrophones, débitmètre etc...

 

- Le Laboratoire Hydro-Terrain (Responsable: C. Vallet-Coulomb), rassemble matériel et expertise destinés à l’acquisition de données en hydrologie, qui s’appuient sur des mesures in situ et « post-terrain », et sur la collecte d’échantillons d’eau pour analyses géochimiques conventionnelles et non conventionnelles. Quatre compteurs pour mesures 222Rn (3 Rad7 et 1 Alphaguard ), quatre compteurs pour mesures des isotopes du Radium (RaDeCC), plusieurs sondes CTD, multiparamètres, titrateurs, système d’échantillonnage des eaux porales, spectrofluorimètre labo, fluorimètre terrain, préleveur automatique, sondes piézométriques.

- Les activités de l’équipe s’appuient également sur le Laboratoire Isotopes Stables.

- Par ailleurs, les travaux de stratigraphie reposent en partie sur les collections du Musée de Paléontologie de l'AMU (Responsable: B. Martin-Garin).